Le Livre de la Quinzaine – Roberto Bolaño, 2666

Le Livre de la Quinzaine – Roberto Bonaño, 2666

Tous les 15 jours, découvrez « Le Livre de la Quinzaine » sélectionné et présenté pour vous par un·e bibliothécaire des BU de Bordeaux Montaigne.

Roberto Bolaño, 2666

Difficile de dire ce qui constitue le fil principal de l’intrigue de ce roman-fleuve. Un élément revient cependant toujours : la ville fictive de Santa Teresa, lieu où sont découverts, régulièrement depuis 1993, des centaines de cadavres de femmes, assassinées et jetées dans le désert, à la limite du Mexique et du Texas.

2666 fait sentir la folle attraction de la frontière, où se croisent enquêteurs, trafiquants, journalistes, et toutes sortes de personnages curieux. C’est là le pendant réaliste du roman : montrer les espoirs et la misère qui gravitent autour de ce point névralgique. Mais la frontière et le désert sont aussi les lieux du fantasme, de l’étrange, de l’onirique. Bolaño est aussi l’héritier de Borges et du surréalisme.

2666, avec l’ambiance apocalyptique qu’il parvient à créer, est une méditation sur l’Histoire, sur le mal, sur la mort. Semblant reprendre les codes du roman noir, le roman glisse souvent néanmoins vers le comique ou encore le fantastique. Voyage au cœur de la condition humaine et de la littérature elle-même, 2666 est le projet le plus ambitieux de son auteur, et peut-être même de la littérature sud-américaine récente.

Nous vous invitons à découvrir ce roman en version française, mais aussi en version originale espagnole…

Bonne lecture (et bonne fin de semestre pour certain·e·s) !

Le Livre de la Quinzaine – Lisa Halliday, Asymetry

Le Livre de la Quinzaine – Lisa Halliday, Asymetry

Tous les 15 jours, découvrez le « Livre de la Quinzaine » sélectionné et présenté pour vous par un·e bibliothécaire des BU de Bordeaux Montaigne.

Lisa Halliday, Asymetry

Le roman Asymetry de Lisa Halliday se construit en trois parties sans lien vraisemblablement apparent. Le récit débute par une rencontre qui se transforme en histoire d’amour entre Alice, éditrice qui rêve d’écrire, et Ezra Blazer grand auteur à succès. Pour ces deux personnages l’auteure s’est inspirée de sa relation avec Philip Roth.

La deuxième histoire est celle de Amar Jaafari, jeune américain d’origine irakienne retenu à l’aéroport de Londres lors d’une escale, soupçonné de vouloir émigrer clandestinement en Angleterre alors qu’il souhaite simplement rejoindre son pays natal qui vient d’être envahi par les États-Unis.

C’est au cours de la troisième et dernière partie et avec l’interview piquante d’Ezra Blazer que la clé de ce puzzle littéraire bouleversant à l’humour corrosif nous est donnée.

L’exemplaire de la bibliothèque Henri Guillemin est déjà emprunté ? Découvrez sa traduction française ou réservez la version originale en ligne (on vous montre comment faire en 10 secondes ci-dessous) !

Bonne lecture !

La vengeance est un fast-food…

…est un roman policier dont l’action se déroule dans une bibliothèque universitaire. Un matin, on y trouve le corps du chef d’équipe au fond de la gaine de l’ascenseur démonté. La suite se déroule dans les différentes bibliothèques du campus.

Au cours de l’enquête on redécouvre les crimes notables qui ont eu lieu dans plusieurs bibliothèques nationales au cours du siècle dernier. L’enquête nous apprend aussi à interroger les catalogues et à trouver un livre demandé, d’après des indices approximatifs, montre comment ouvrir un cadenas à code à l’aide d’une aiguille et explique comment regarder un porno à la Bibliothèque nationale.

Et c’est la connaissance des différents systèmes de classifications qui permet de trouver l’assassin.

Après avoir lu ce livre, qui se trouve à la bibliothèque LE-LEA (en français ou en russe), vous ne pourrez plus regarder les BU de la même manière !

147763711_IMG_20190316_091938

Le Livre de la Quinzaine – Eduardo Mendoza, El enredo de la bolsa y la vida

Tous les 15 jours, découvrez le « Livre de la Quinzaine » sélectionné et présenté pour vous par un·e bibliothécaire des BU de Bordeaux Montaigne.


Pour ce tout premier #LeLivreDeLaQuizaine, direction la bibliothèque des études ibériques et ibéro-américaines pour y découvrir un roman d’Eduardo Mendoza, El enredo de la bolsa y la vida (traduit sous le titre : La grande embrouille).

Le Livre de la Quinzaine – Eduardo Mendoza, El enredo de la bolsa y la vida

Eduardo Mendoza, El enredo de la bolsa y la vida

Lorsque Romulo el Guapo, coiffeur sorti de l’asile psychiatrique, vient à disparaître, un de ses amis, le détective anonyme que l’on a pu déjà croiser dans El Misterio de la cripta embrujada ou La Aventura del tocador de señoras, réunit différents « enquêteurs » pour le retrouver. Composée, entre autres, d’un livreur de pizzas, d’une accordéoniste de rue et d’une fillette spécialiste du crochetage de serrures, cette fine équipe de bras cassés finit par s’embarquer dans une affaire d’attentat contre Angela Merkel qu’elle devra déjouer.

Mêler critique de la crise économique et tradition du roman picaresque, dérision des hommes politiques actuels et enquête policière absurde, voilà ce que propose Mendoza dans ce roman drôle et fantasque. Ces personnages d’inadaptés plongés dans des histoires grotesques nous parlent plus qu’il n’y paraît de l’état de nos sociétés occidentales.