Le Livre de la Quinzaine – Emil Ferris, Moi, ce que j’aime, c’est les monstres

Le Livre de la Quinzaine – Emil Ferris, My Favorite Thing Is Monsters

Tous les 15 jours, découvrez « Le Livre de la Quinzaine » sélectionné et présenté pour vous par un·e bibliothécaire des BU de Bordeaux Montaigne.

Emil Ferris, Moi, ce que j’aime, c’est les monstres

L’illustratrice Emil Ferris contracte en 2002 la maladie de Lyme qui l’a, un temps, paralysée. Pendant sa rééducation elle réapprend à dessiner en scotchant d’abord un stylo à sa main droite jusqu’à que son trait s’améliore.

Elle s’inscrit ensuite au Art Institute of Chicago d’où elle sort diplômée et pendant 6 ans avec l’écriture de son roman graphique My Favorite Thing Is Monsters (en français : Moi, ce que j’aime, c’est les monstres) présenté comme le journal de Karen, 10 ans qui vit à Chicago et adore les fantômes et autres monstres au point de vouloir elle-même être loup-garou. Sa voisine âgée meurt soudainement d’une balle dans le cœur, que l’on qualifie de suicide. Mais Karen n’y croit pas et décide de mener l’enquête en se plongeant dans son passé. Le récit nous entraine alors dans la République de Weimar puis dans les camps de la mort.

Le tracé au stylo bille propose des dessins naïfs mais aussi incroyablement inventifs d’une beauté époustouflante. Ce livre est une ode à l’épouvante qui secoue les codes du genre. Pour Art Spiegelman, elle est l’une des plus grandes artistes de bande dessinée de notre époque.

Emil Ferris a reçu en janvier dernier le Fauve d’Or 2019 du meilleur album BD pour My Favorite Thing is Monsters.

Déjà emprunté ? Réservez-le en ligne : on vous montre comment faire en seulement 10 secondes !

Bonne lecture et bonne fin de semestre/année pour certain·e·s !

Emil Ferris, Fauve d’Or 2019

Emil Ferris vient d’obtenir le Fauve d’Or du meilleur album BD lors de la 46e édition du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême pour Moi, ce que j’aime, c’est les monstres, son premier ouvrage publié (VO : My Favorite Thing Is Monsters).

Moi, ce que j'aime, c'est les monstres - Emil Ferris

Elle est ainsi la sixième femme (seulement) à obtenir cette récompense depuis sa création. Son roman graphique, qui se lit comme le journal intime d’une jeune fille fascinée par les créatures monstrueuses, a été encensé par les critiques.

Disponible en 3 langues dans les BU de Bordeaux Montaigne, vous pouvez l’emprunter à la Bibliothèque de Lettres et Sciences Humaines (en français), à la bibliothèque Henri Guillemin (en version originale) ou bien encore à la bibliothèque des études ibériques et ibéro-américaines.

Bonus : Emil Ferris sera à la librairie Mollat ce lundi 28 janvier pour une séance de dédicaces de sa bande dessinée (Station Ausone, 17h30-19h30) !