L’Afrique équatoriale

On voyait sur la carte un fleuve, un grand fleuve puissant, qui ressemblait à un immense serpent enroulé, la tête dans la mer, le corps au repos, infléchi sur de vastes distances, la queue perdue au fond du pays.

Joseph Conrad, Au cœur des ténèbres (1899)

Comme le personnage de Joseph Conrad, vous avez l’occasion en ce mois d’avril de laisser naviguer votre imagination sur les sinuosités du grand fleuve Congo. L’exposition cartographique vous propose en effet un voyage en Afrique centrale, le long de la ligne imaginaire qu’est l’équateur.

De Libreville à Kismaayo, en passant par Kisangani et Kampala, vous pourrez aussi découvrir les rivages du lac Victoria, ou bien les sommets du Mont Kenya et du Ruwenzori.

Rendez-vous à la bibliothèque de géographie-cartothèque, du 1er au 30 avril

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s