[chronique BD] America / Nine Antico (2017)

Couverture de la BD

Après Girls Don’t Cry en 2010 et Tonight en 2012, la fille la plus drôle de la BD française renouait l’an passé avec les aventures métaphysiques, sexuelles et amoureuses de Pauline et ses copines. Meilleur tome de la « série » – le plus drôle mais aussi le plus mélancolique -, ce nouvel opus dénommé America voit Pauline larguée à nouveau, attendre nonchalamment la traditionnelle dépression post-rupture. Celle-ci tardant à venir, Pauline s’impatiente et s’ennuie mollement. Afin de rompre cette monotonie affligeante de victime contrariée (elle ne peut se plaindre qu’auprès d’amies de seconde zone dans ce Paris déserté du mois d’aout), Pauline décide de prendre son destin en main, ses lunettes de Lolita en forme de cœur et de partir vivre son rêve américain à New-York, en pensant très fort à la Nouvelle Vague, à la dolce vita et, parfois aussi, à son ex, avant que ses copines ne la rejoignent à Los Angeles pour un roadtrip jusqu’à Vegas.

Quelques photos du voyage agrémentent les différentes têtes de chapitre et les références littéraires, musicales et cinématographiques sont, comme toujours chez Nine Antico, très présentes, jusqu’à cette fin où Pauline cite Musset avant d’aller vomir.

Narcissiques mais touchantes, romantiques mais « cash » et crues, superficielles mais cultivées, agaçantes mais attachantes, les personnages incarnées par ces trois filles sont de parfaites petites parisiennes post-modernes, tellement réelles et si drôles dans leurs contradictions, leurs obsessions névrotiques et leur mauvaise foi de compétition, comme dans leur soif d’aventures et leur quête du grand Amour.

Auteur de la chronique : Thierry Spaite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s