Avril 2018 : quelle politique publique de l’Open Access en Union Européenne ?

Nous évoquions le mois précédent les différents modèles de financement de l’open access tels que présentés à l’occasion des journées Science Ouverte – Couperin de janvier. L’actualité du mois écoulé nous renvoie à nouveau sur cette question en y ajoutant une forte dimension politique : plus que jamais la question de l’accès, libre ou contrôlé, aux publications de la recherche publique est source de débats et de tensions qui dépassent bien souvent les enjeux individuels pour se traduire dans des politiques publiques.

Au début du mois de mars, le VSNU (équivalent de la CPU aux Pays-Bas) présentait sa feuille de route, avec comme objectif que 100% des publications des chercheurs néérlandais soient en accès libre en 2020. Leur stratégie s’appuie largement (mais pas uniquement) sur des négociations avec les éditeurs où le paiement de frais de publication (APC) s’opère à l’échelle nationale, afin de garantir que les articles néérlandais soit effectivement en open access.

http://openaccess.inist.fr/?Feuille-de-route-du-VSNU-pour-le

La France a également lancé un plan « Science ouverte » qui se traduit pour l’instant par la constitution d’un « Comité pour la Science Ouverte » dont l’objectif est de penser les politiques qui pour « favoriser la science ouverte, notamment à travers l’ouverture des publications et des données de la recherche ». Un appel à candidatures a été lancé pour faire partie de ce comité, clos le 16 avril.

http://www.bibliothequescientifiquenumerique.fr/ami-pour-la-constitution-du-comite-pour-la-science-ouverte-coso/

Mais il est manifeste que les choix français en matière de publications scientifiques s’appuient moins sur la recherche d’accords avec les grands éditeurs, et davantage sur l’usage de l’open access comme levier dans les négociations d’abonnements. La rupture de contrat avec Springer pour l’accès aux revues du groupe est un évènement important. Couperin, l’organisme en charge des négociations, justifie cette rupture par le refus d’une augmentation constante des tarifs de cet éditeur alors-même que de plus en plus des articles publiés sont en libre accès.

http://www.couperin.org/breves/1333-couperin-ne-renouvelle-pas-l-accord-national-passe-avec-springer

Il existe pourtant d’autres voies vers le libre accès qui ne passent pas par les éditeurs traditionnels : la réussite de Scielo, structure pour l’émergence et la visibilité de revues en libre accès dans le monde luso- et hispanophone est un bon exemple de projet alternatif. L’Union Européenne a récemment décidé d’intégrer les données de Scielo dans la future plateforme européenne pour la science ouverte, et donc de soutenir à son tour ce projet.

http://blog.scielo.org/en/2018/03/09/the-articles-of-scielo-journals-on-the-european-commission-open-science-platform/#.WsNH7ZouBPa

Que faire à une échelle plus locale, celle d’une université ? François Gouzi donne un bon exemple de financement du libre accès à l’échelon local à l’Université Toulouse Jean Jaurés : des marges ont été dégagées pour que 5% du budget des ressources électroniques de l’Université soit dédié au soutien à l’open access, via le DOAJ, SPARC Europe ou Open Edition Journals. Là aussi, le choix opéré est d’aller vers le libre accès en soutenance financièrement des structures non-lucratives qui s’y consacrent explicitement.

https://openarchiv.hypotheses.org/4461

Et pour ceux d’entre vous qui veulent aller plus loin et comprendre comment se sont forgés, ces dix dernières années, les politiques publiques de soutien à l’open access, et quelles sont leurs limites dans le quotidien du chercheur, je vous invite à lire un article d’Hans Dillaert paru en 2017 dans la revue Communication et management, mais récemment déposé sur HAL… en libre accès !

https://archivesic.ccsd.cnrs.fr/sic_01716543

Publicités

Un commentaire sur “Avril 2018 : quelle politique publique de l’Open Access en Union Européenne ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s