Vertige du jour : Kazuo Ishiguro, prix nobel de littérature 2017

« Kasuo Ishiguro est un écrivain à part, presque un maître à la Henry James. Entre la publication de »A Pale View of Hills » (Lumière pâle sur les collines) en 1982 et le tout récent  » Never Let Me Go », cet auteur contemporain n’a eu de cesse de faire montre tour à tour de son goût pour le lavis de la nostalgie, celle de l’exilé, comme celle du personnage anachronique, et pour les teintes plus tranchées d’un expressionnisme plus déroutant. Invariablement des récits à la première personne, les romans de ce britannique d’origine japonaise sont autant de sombres répétitions autour du thème central de la mémoire et donc de l’oubli… »

Venez découvrir l’ouvrage que lui a consacré Paul Veyret, maître de conférence à l’UFR langues & civilisations, Kazuo Ishiguro l’encre de la mémoire

9782867813481FS[1]
…. et cliquez sur ce lien pour consulter la  bibliographie des ouvrages et des films disponibles dans les bibliothèques de l’université Bordeaux Montaigne.

Vous voulez en savoir plus sur cet auteur, sur l’homme et son oeuvre ? L’Encyclopédia universalis a rédigé une notice sensible tandis que JSTOR vous propose un large choix d’articles critiques.

Kazuo Ishiguro nous offre une œuvre dense à découvrir, pour une première approche, à travers le film de James Ivory « les vestiges du jour« … pour une soirée DVD empreinte d’un romantisme feutré et subtil.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s