Voyage, voyage : une invitation au départ

Les rattrapages sont terminés, les soutenances de mémoire s’achèvent et vous cherchez à vous évader ? Les BU de Bordeaux Montaigne vous offrent quelques idées d’escapades au 2e étage de la BU Lettres et Sciences humaines, de la balade dans les lieux insolites de Bordeaux, en passant par les vignobles tout proches jusqu’au tour du monde dans les contrées les moins familières…Mappemonde en deux hémisphères accompagnée de vues comparatives de la hauteur des principales montagnes et de la longueur des principaux fleuvesRetrouvez dans vos BU tout un ensemble de guides touristiques (notamment à la BULSH, 1er étage, salle Nord), ainsi que de nombreux ouvrages invitant aux courts et longs périples, rencontres exotiques, escapades pittoresques et autres traversées aventureuses du monde, des carnets de voyage de Montaigne, Louis Antoine de Bougainville, W. S. Burroughs à Boussole de Mathias Énard (Prix Goncourt 2015). Pour aller plus loin (au sens propre comme au sens figuré), en plus de la sélection exposée et agrémentée d’un planisphère issu des collections de la Cartothèque, nous vous avons préparé une petite bibliographie loin d’être exhaustive

Ceux qui souhaitent voyager dans le passé pourront aussi jeter un coup d’œil aux cartes numérisées et disponibles en ligne sur 1886, la bibliothèque numérique des collections patrimoniales numérisées de l’Université Bordeaux Montaigne, comme celle illustrant cet article. Bien entendu, nous ne pouvons que conseiller aux intrépides voyageurs de se reporter plutôt sur des cartes un peu plus actuelles…

Comme le formulait le philosophe :

« Pour cette raison, la fréquentation des hommes est extrêmement favorable [à la formation du jugement], ainsi que la visite des pays étrangers, non pour en rapporter seulement, à la façon de la noblesse française, le nombre de pas de Santa Rotonda ou la richesse des caleçons de la signora Livia, ou [dire], comme d’autres, combien le visage de Néron de quelque vieille ruine de là-bas est plus long ou plus large que celui de quelque médaille représentant le même personnage, mais pour en rapporter les caractères et les manières de ces nations et pour frotter et limer notre cervelle contre celle d’autrui. » (Michel de Montaigne, Les Essais, Livre I, Chapitre XXVI « Sur l’éducation des enfants », éd. par A. Lanly, Paris, Gallimard, coll. Quarto, 2009, p. 187-188)

… ou, plus concis, le proverbe :

« les voyages forment la jeunesse »

… ou bien, encore, le célèbre tube des années 80 :

« Voyage, voyage »

Dans tous les cas, pensez à revenir pour la rentrée et le retour de vos documents… 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s