Manu Larcenet dans le Fonds BD de la BU Lettres

Le combat ordinaire, l'un des titres phare de Manu Larcenet
Le combat ordinaire, l’un des titres phare de Manu Larcenet

Manu Larcenet réalise grâce aux quatre volumes du « Combat ordinaire » (Dargaud éditions), une photographie de notre société pleine de justesse, de sensibilité et d’humour, un régal de tous les instants finement ciselé.

Manu Larcenet (né le 6 mai 1969 à Issy-les-Moulineaux) est un auteur de bande dessinée français. Avec « Le combat ordinaire », il devient l’un des principaux auteurs francophones. Il obtient le prix du meilleur album au Festival d’Angoulême 2004 grâce au premier album de cette série.

Il mêle, dans cette entreprise, autobiographie et réflexion à l’aide d’un graphisme léger et rond qui sied parfaitement à son découpage sobre, à ses cadrages frontaux.

C’est l’histoire d’un photographe en deuil, d’un atelier à ranger, d’un livre à finir, d’un génie médiocre, d’un cargo qui sombre, d’une fille patiente , d’horreurs banales, d’un chat pénible, d’un chantier qui ferme, d’un soir d’élection, d’une petite fille amoureuse…

Il faut lire les quatre volumes pour s’imprégner complètement de cet univers où se croisent une narration pleine d’humour, des réflexions existentielles et la mise en place d’un travail quotidien sous la forme, par exemple, de clichés photographiques magistralement dessinés. Voir les portraits du volume 2 « Les quantités négligeables » en noir et blanc, saisis dans l’instant, agrémentés d’une réflexion de l’auteur (page 48). « J’ai longtemps confondu l’artiste et son œuvre, ce n’est que grâce à la psychanalyse, par étapes successives, que j’ai vaguement pu dissocier les deux, on peut être un grand artiste et un sale con. »

Ne vous privez pas du plaisir que procure la lecture de cette série aux thèmes universels : l’amour , la mort, la famille, la paternité, le travail, où chaque idée est amenée avec tact, finesse, tendresse. Une épopée universelle dans laquelle chacun peut s’identifier en se débattant avec son propre « combat ordinaire ».

Pour suivre l’actualité de Manu Larcenet, on consultera son blog : http://www.manularcenet.com/blog/ et pour (re)découvrir ses ouvrages on viendra faire un tour à la BU :

Ce n’est qu’un extrait, on trouve en effet plus d’une trentaine d’ouvrages de Manu Larcenet dans Babord+, l’occasion de découvrir des fonds BD dans d’autres bibliothèques de Bordeaux.

Article rédigé par Sylvie Larmaraud, bibliothécaire à la BU Lettres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s