… et plus si affinités

Un publicitaire russe a proposé de fusionner l’éducation littéraire et sexuelle. Il suggère de mettre sur l’emballage des préservatifs le portrait d’écrivains dont les œuvres ont un  titre qui peut être interprété à double sens.  Pour l’instant neuf emballages sont proposés : La Garde blanche de Michail Boulgakov, L’Homme à l’étui d’Anton Tchekhov, Pères et Fils d’Ivan Tourgueniev, Les Âmes mortes de Nicolas Gogol, En avant et en arrière d’Alexandre Grine, Le nuage en pantalon de Vladimir Maïakovski, Je vais vous raconter comment je suis né de Daniil Harms, Je ne veux plus vous faire de chagrin d’Alexandre Pouchkine et Les quelques instants gâchés de Maxime Gorki.

Image

La bibliothèque LE / LEA possède une belle collection de littérature russe classique.

Vous pouvez :

  • emprunter et lire les œuvres qui ont servi de support à la création de cette série sur la « contraception littéraire »
  • prendre plaisir à découvrir et redécouvrir la grande littérature russe
  • continuer vous-même à imaginer une suite à cette série avec, par exemple, Le bonheur conjugal de Léon Tolstoï où Les nuits blanches de Fédor Dostoïevski.

Et pourquoi se limiter à la seule littérature russe ? Le roi s’amuse de Hugo a sa place dans cette série ainsi qu’ Au bonheur des dames de Zola. Vous pouvez aussi proposer vos titres en fonction de vos lectures. En attendant de faire votre propre exposition, venez visiter celle de la bibliothèque LE / LEA.

« Lecteurs du monde entier, unissez-vous ! »

Publicités

Un commentaire sur “… et plus si affinités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s