Histoire maritime et traite négrière, une base de données

Photo: ecogeekgirl / CC BY-NC-SA
Photo: ecogeekgirl / CC BY-NC-SA

Le web recèle d’outils de recherche parfois confidentiels. Toute la difficulté est de les repérer, de les analyser et de pouvoir en conserver la trace pour les convoquer dès que le besoin se fait sentir.

Héritier d’une base de données scientifiques autrefois sur CD-ROM, voici le site Trans-Atlantic Slave Trade proposé en accès libre par une équipe de l’Emory University à Atlanta aux États-Unis. Cet outil recense près de 35000 voyages de la traite négrière du 16e au 19e siècle. Lieux de départ, destinations, noms des navires, détails des cargaisons… sont accessibles à la recherche via une interface de recherche complète. L’outil propose en outre, des analyses statistiques et des documents numérisés issus de différents fonds à travers le Monde relatif à la traite négrière.

Depuis 2009, l’équipe du projet s’est également lancé dans l’étude onomastique (les noms propres) des populations africaines touchées par la traite dans un second site African Origins.

Slavevoyages.org logo
Slavevoyages.org logo
Publicités

Un commentaire sur “Histoire maritime et traite négrière, une base de données

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s