Blogs scientifiques: entre tutoriels et discours de la méthode

descartes 16 / Leo Nabuco et Renato Paschoaleto CC BY-NC-SA 2.0 / via FlickR

L’article suivant repéré il y a peu sur le web, « Gérer la documentation | Quelques considérations générales« , n’est pas une tentative de synthèse définitive d’un éminent professionnel de l’information scientifique et technique. Ce billet de blog est le fruit des réflexions d’un usager ou plutôt d’une praticienne de la documentation: Franziska Heimburger.  Cette doctorante à l’EHESS anime avec son camarade Emilien Ruiz, le blog La Boîte à Outils des Historiens, exemple typique et extrêmement riche d’un genre que je pourrais qualifier de blog scientifique.

Nous le savons tous, la recherche d’informations dans le cadre de ses études ou de ses recherches tient désormais autant de la quête de l’objet rare que d’un apprentissage du foisonnement. Les professionnels de l’information scientifique et technique qu’ils soient bibliothécaires, documentalistes ou ingénieurs déploient aujourd’hui beaucoup d’énergie pour accompagner les chercheurs et les étudiants.  Il reste cependant qu’en complément de l’apport des techniciens et des spécialistes, rien ne remplace l’expérience de ses pairs.

Institutionnalisée avec la plateforme de « carnets de recherche »,  Hypothèses.org du portail OpenEdition où l’on retrouve Emilien Ruiz aux commandes de Devenir historien-ne, la pratique du blog scientifique est dans le domaine des sciences humaines et sociales, riche du partage des expériences de méthodes et de formation aux outils numériques de la recherche sans négliger pour autant la maitrise des techniques traditionnelles.  Vous pouvez ainsi juger sur pièces, avec le blog Numismatique médiévale qui mêle les traditionnelles sciences auxiliaires de l’histoire du Moyen-âge et les flux de métadonnées (le site est malheureusement en sommeil depuis 2009).

Discussions, tutoriels, bancs d’essai, autoformation et autres arcanes du « raccourci clavier » sont autant d’informations à suivre dans la blogosphère des sciences humaines et sociales. Cette prise de conscience de l’importance accordée aux compétences numériques dans la formation du chercheur quelque soit sa discipline de prédilection est à mon sens un encouragement. Les flux RSS de ces différents blogs sont ainsi à mettre sans hésiter dans tous les bons agrégateurs et peuvent inciter (pourquoi pas?) à se lancer dans sa propre introspection méthodologique et questionner ainsi les fondements de chaque discipline.

Publicités

2 commentaires sur “Blogs scientifiques: entre tutoriels et discours de la méthode

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s