Le prix Nobel dans les BU

Mo Yan en 2008 / Johannes Kolfhaus, Gymn (CC-BY-SA)
Mo Yan en 2008 / Johannes Kolfhaus, Gymn (CC-BY-SA)

La semaine dernière, Mo Yan a reçu le prix Nobel de littérature, l’occasion de se (re)plonger dans l’œuvre de cet auteur chinois. Pour mieux appréhender son écriture on pourra commencer par la lecture du portrait que le Monde lui avait consacré en 2000 (en ligne) ou un entretien avec l’auteur, publié la même année et disponible sur Persée : Le pays de l’alcool de Mo Yan.

Pour une vision plus générale de la littérature chinoise, on pourra consulter l’un des Que sais-je ? consacrés à la littérature chinoise et disponibles dans les BU : La littérature chinoise ancienne et classique (1991) et La littérature chinoise moderne (1993).

L’œuvre de Mo Yan est abondante, une centaine de romans, nouvelles et essais. D’après Universalis, une quinzaine de ses romans ont été traduits en français, et si nous n’avons pas fait le pointage exact nous pouvons tout de même vous dire que 27 ouvrages de l’auteur sont disponibles dans les BU de Bordeaux, 19 en français et 8 en chinois.

Bonne lecture !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s