Le Livre de la Quinzaine – Roberto Bolaño, 2666

Le Livre de la Quinzaine – Roberto Bonaño, 2666

Tous les 15 jours, découvrez le « Livre de la Quinzaine » sélectionné et présenté pour vous par un·e bibliothécaire des BU de Bordeaux Montaigne.

Roberto Bolaño, 2666

Difficile de dire ce qui constitue le fil principal de l’intrigue de ce roman-fleuve. Un élément revient cependant toujours : la ville fictive de Santa Teresa, lieu où sont découverts, régulièrement depuis 1993, des centaines de cadavres de femmes, assassinées et jetées dans le désert, à la limite du Mexique et du Texas.

2666 fait sentir la folle attraction de la frontière, où se croisent enquêteurs, trafiquants, journalistes, et toutes sortes de personnages curieux. C’est là le pendant réaliste du roman : montrer les espoirs et la misère qui gravitent autour de ce point névralgique. Mais la frontière et le désert sont aussi les lieux du fantasme, de l’étrange, de l’onirique. Bolaño est aussi l’héritier de Borges et du surréalisme.

2666, avec l’ambiance apocalyptique qu’il parvient à créer, est une méditation sur l’Histoire, sur le mal, sur la mort. Semblant reprendre les codes du roman noir, le roman glisse souvent néanmoins vers le comique ou encore le fantastique. Voyage au cœur de la condition humaine et de la littérature elle-même, 2666 est le projet le plus ambitieux de son auteur, et peut-être même de la littérature sud-américaine récente.

Nous vous invitons à découvrir ce roman en version française, mais aussi en version originale espagnole…

Bonne lecture (et bonne fin de semestre pour certain·e·s) !

Publicités

Mars 2019 : miscellanées de la science ouverte

Tous les mois, les BU de l’Université Bordeaux Montaigne envoient à ses abonnés la « newsletter Open Access » qui revient sur les actualités du libre accès du mois écoulé à travers une courte sélection thématisée avec soin par vos bibliothécaires. Pour être certain de la recevoir directement dans votre boîte mail, abonnez-vous ! : http://eepurl.com/bR0O3H

Du côté de l’édition scientifique, l’évènement le plus important est la parution du rapport de mi-parcours du comité de suivi de l’édition scientifique. Mis en place en 2016 autour de Daniel Renoult, ce comité a pour but d’accompagner les éditeurs scientifiques français dans la transition vers le libre accès, comme contrepartie des évolutions juridiques de la loi sur une République Numérique qui retirait à l’éditeur l’exclusivité de la diffusion des articles scientifiques. Si on attend avec impatience le rapport final, ce rapport de mi-parcours permet déjà de faire le point sur les activités du comité de suivi et donne quelques chiffres sur l’évolution, actuelle ou à venir, du libre accès dans l’édition française.

http://corist-shs.cnrs.fr/node/873

Si le rapport du comité de suivi se concentre d’abord sur l’édition de revues scientifiques, le libre accès et l’édition numérique progresse aussi du côté des éditeurs de livres. Le blog d’Open Edition a annoncé l’arrivée des Presses du Septentrion, grand éditeur universitaire du nord de la France, qui a mis en ligne par moins de 300 titres. Un tiers est en accès dit « Freemium » : la lecture intégrale en ligne est gratuite, tandis que le téléchargement en PDF reste payant. Plus proche du rédacteur de ces lignes, Ausonius Editions et les Presses Universitaires de Bordeaux sont elles aussi présentes depuis peu sur Open Edition Books (avec, dans le premier cas, un accès ouvert total au 59 titres mis en ligne) !

https://leo.hypotheses.org/15454
https://books.openedition.org/ausonius/
https://books.openedition.org/pub/
 
Pendant que certains éditeurs se tournent vers un libre accès légal, d’autres luttent contre un libre accès illégal. Après une plainte d’Elsevier et de Springer, une décision de justice prise par le tribunal de Paris début mars oblige les fournisseurs d’accès internet à bloquer les sites SciHub et LibGen, deux principales plateformes de partage d’articles et de livres numériques. Plusieurs chercheurs ont critiqué une décision qui entérine la marchandisation du savoir par des éditeurs oligopolistiques, et donnent des solutions pour contourner l’interdiction.

https://www.soundofscience.fr/1723
 
Terminons cette revue de presse du mois de mars avec légèreté : le libre accès inspire aussi des jeux de sociétés, généralement créées par les universités, souvent en partenariat avec des designers de jeux. Un article du blog Assessment Librarian signale plusieurs de ces créations originales, par ailleurs libres de droit et réutilisables à des fins de formation : on connaissait les jeux de cartes sur l’Open Access du SCD de l’Université Guyane, voilà maintenant un jeu de plateau. On lira aussi (en anglais) le témoignage de l’Université d’Essex autour d’un escape game autour de l’Open Access.
 
http://assessmentlibrarian.fr/?p=2149
https://insights.uksg.org/articles/10.1629/uksg.459/

Excursion littéraire dans l’univers d’Audrey Salles

Les Allégories - Lecture d'Audrey Salles du 15 au 18 avril

A l’occasion des Allégories 2019, festival annuel de l’Université Bordeaux Montaigne, la bibliothèque Lettres et Sciences humaines reçoit Audrey Salles, jeune autrice bordelaise, ancienne étudiante à l’université et agrégée de grammaire.

Venez nombreuses et nombreux pour plonger dans son univers !

Et pour prolonger cette lecture, Audrey Salles a ouvert depuis peu un blog, le Chat Séraphique… Bonne lecture à toutes et à tous !

Le Livre de la Quinzaine – Lisa Halliday, Asymetry

Le Livre de la Quinzaine – Lisa Halliday, Asymetry

Tous les 15 jours, découvrez le « Livre de la Quinzaine » sélectionné et présenté pour vous par un·e bibliothécaire des BU de Bordeaux Montaigne.

Lisa Halliday, Asymetry

Le roman Asymetry de Lisa Halliday se construit en trois parties sans lien vraisemblablement apparent. Le récit débute par une rencontre qui se transforme en histoire d’amour entre Alice, éditrice qui rêve d’écrire, et Ezra Blazer grand auteur à succès. Pour ces deux personnages l’auteure s’est inspirée de sa relation avec Philip Roth.

La deuxième histoire est celle de Amar Jaafari, jeune américain d’origine irakienne retenu à l’aéroport de Londres lors d’une escale, soupçonné de vouloir émigrer clandestinement en Angleterre alors qu’il souhaite simplement rejoindre son pays natal qui vient d’être envahi par les États-Unis.

C’est au cours de la troisième et dernière partie et avec l’interview piquante d’Ezra Blazer que la clé de ce puzzle littéraire bouleversant à l’humour corrosif nous est donnée.

L’exemplaire de la bibliothèque Henri Guillemin est déjà emprunté ? Découvrez sa traduction française ou réservez la version originale en ligne (on vous montre comment faire en 10 secondes ci-dessous) !

Bonne lecture !

L’Afrique équatoriale

On voyait sur la carte un fleuve, un grand fleuve puissant, qui ressemblait à un immense serpent enroulé, la tête dans la mer, le corps au repos, infléchi sur de vastes distances, la queue perdue au fond du pays.

Joseph Conrad, Au cœur des ténèbres (1899)

Comme le personnage de Joseph Conrad, vous avez l’occasion en ce mois d’avril de laisser naviguer votre imagination sur les sinuosités du grand fleuve Congo. L’exposition cartographique vous propose en effet un voyage en Afrique centrale, le long de la ligne imaginaire qu’est l’équateur.

De Libreville à Kismaayo, en passant par Kisangani et Kampala, vous pourrez aussi découvrir les rivages du lac Victoria, ou bien les sommets du Mont Kenya et du Ruwenzori.

Rendez-vous à la bibliothèque de géographie-cartothèque, du 1er au 30 avril

La vengeance est un fast-food…

…est un roman policier dont l’action se déroule dans une bibliothèque universitaire. Un matin, on y trouve le corps du chef d’équipe au fond de la gaine de l’ascenseur démonté. La suite se déroule dans les différentes bibliothèques du campus.

Au cours de l’enquête on redécouvre les crimes notables qui ont eu lieu dans plusieurs bibliothèques nationales au cours du siècle dernier. L’enquête nous apprend aussi à interroger les catalogues et à trouver un livre demandé, d’après des indices approximatifs, montre comment ouvrir un cadenas à code à l’aide d’une aiguille et explique comment regarder un porno à la Bibliothèque nationale.

Et c’est la connaissance des différents systèmes de classifications qui permet de trouver l’assassin.

Après avoir lu ce livre, qui se trouve à la bibliothèque LE-LEA (en français ou en russe), vous ne pourrez plus regarder les BU de la même manière !

147763711_IMG_20190316_091938

Le dialogue muet entre l’homme et la nature

La calligraphie est un élément représentatif de l’art arabe. Elle peut refléter le sacré, mais aussi la vie de tous les jours. On peut la lier aux images et aux activités les plus quotidiennes.

A partir du 18 mars, à la bibliothèque LE-LEA, vous pourrez admirer plusieurs œuvres de l’enseignante de calligraphie arabe, Fatima Khelef, et des étudiants de son atelier. Les images exposées ont pour thème « La nature ».

La chose la plus belle dans la nature est ce dialogue muet, magique, coloré et transformé en une succession de jours loin des mains de l’homme qui détruit cette nature. Mais si l’homme veut participer à la préservation de cette beauté, il faudrait qu’il partage son silence et contemple son calme, dans le cycle de la vie et de la mort.

Fatima Khelef

Vous y pouvez également consulter une sélection de livres permettant d’apprendre et de comprendre cet art de la belle écriture qui reflète la pensée.

Calligraphiearabe_exposition_WEB