« Périple en ethnographie », une exposition du projet Alter-Ethno à la BU Lettres et Sciences humaines

exposition archimuse alter-ethno periple en ethnographie - janvier 2018L’association Archimuse-Bordeaux vous invite à l’exposition Périple en ethnographie, organisée à la Bibliothèque Universitaire de Lettres et Sciences Humaines. Cette exposition s’inscrit dans le projet Alter-Ethno, récits et objets de rencontres, en partenariat avec le Musée d’Ethnographie de l’Université de Bordeaux. Partez à la découverte des disciplines que sont l’ethnographie et la conservation des collections liées à cette science. A travers une sélection de récits, venez explorer des contrées lointaines, rencontrer des sociétés inconnues et vous initier à ces disciplines.

alter-ethno

Informations pratiques : du 23 janvier au 21 février, 2e étage de la Bibliothèque Universitaire de Lettres et Sciences Humaines, entrée libre.

 

Publicités

Rétrospective 2017 : bilan en tweets, en images et en GIFs !

Le temps passe et passe et passe et beaucoup de choses ont changé
Qui aurait pu s’imaginer que le temps se serait si vite écoulé
On fait le Bilan calmement en s’remémorant chaque instant

L’année 2017 tout juste terminée, petit coup d’œil dans le rétroviseur en observant le chemin parcouru…

Culture, culture, culture !

Lectures, rencontres, expositions : en 2017, vos bibliothèques se sont attachées à accompagner les activités culturelles et scientifiques (colloques, conférences, etc.) proposées à et par l’Université Bordeaux Montaigne :

Parfois, nous avons eu l’honneur d’accueillir chercheur·e·s, artistes et étudiant·e·s pour diverses manifestations, projections et débats :

Céline Domengie en cours d'installation de son œuvre
Céline Domengie en cours d’installation de son œuvre

Nous vous avons même proposé plusieurs expositions originales quand nous avions les idées et le temps, à la BU Lettres et Sciences humaines mais pas seulement…

Vos BU, le numérique et vous

Attachés à la diffusion de la recherche, chaque mois, les bibliothécaires de l’Université Bordeaux Montaigne proposent une newsletter sur l’actualité de l’Open Access. Par exemple :

Pour la découvrir chaque mois, abonnez-vous ! 🙂

Open Access

Les précédentes restent consultables sur ce blog dans la Catégorie : News Open Access.

Puisque nous savons aussi que pour certain·e·s, la documentation électronique n’est pas encore très connue, nous avons pensé à vous !

On n’oublie pas non plus 1886, le site des collections patrimoniales numérisées de l’Université Bordeaux Montaigne :

Ce jour-là…

Les dates anniversaires sont également l’occasion de (re)découvrir l’œuvre de certain·e·s et de célébrer le travail de celles et ceux qui ont fait, font et feront les sciences humaines.

Michel de Montaigne, pour son anniversaire (né il y a 484 ans déjà), méritait évidemment un clin d’œil de notre part :

Tout comme Montesquieu :

Plus proche de nous, du moins dans le temps :

Ou bien encore, 109 ans après sa naissance (et après correction, car vos CM ont parfois des soucis de calcul mental au démarrage) :

Sans oublier les sociologues (notamment quand ils ont fait carrière, comme Émile Durkheim, à Bordeaux) :

Le monde du cinéma :

Les artistes :

Et bien d’autres encore à consulter sur le Twitter des @BUbdxm : #CeJourLà

Disparu·e·s

Nombreux·ses sont les écrivain·e·s, chercheur·e·s, artistes, cinéastes, etc. à nous avoir quittés en 2017. Souvenirs (liste non exhaustive) :

jeanne moreau

Toujours à vos côtés

Le rôle premier des bibliothèques est d’accompagner et de soutenir les activités d’enseignement et de recherche.

Plus importantes que jamais dans ce monde de l’information numérique, elles identifient, acquièrent et rendent accessibles les ressources documentaires indispensables aux étudiants et aux chercheurs.

Elles ont également pour mission de former à l’utilisation des ressources documentaires. Gardiennes de la mémoire et du patrimoine documentaire de l’établissement, elles occupent une place centrale dans la vie sociale et culturelle d’une université : la B.U. est non seulement un lieu de travail, d’étude et de recherche, mais aussi de convivialité. 

En janvier :

Comme en mai :

Pendant l’été :

À la rentrée :

… avec de nombreux conseils : sur Twitter, #Rentrée2017 et sur le Chai des bibs, #Rentrée2017 à l’Université Bordeaux Montaigne (@UBMontaigne) : le SCD (@BUbdxm) vous ouvre ses portes !

Ou encore, tout récemment (et malgré des fermetures ponctuelles) :

Et même quand, tout au long de l’année, nous avions à vous annoncer des nouvelles pas toujours agréables…

Ou des choses pas toujours faciles à dire et à rappeler…

Finalement…

Si 2017 fut riche, nous espérons que l’année 2018, à peine débutée, le sera tout autant, avec et pour vous !

Décembre 2017 : Publier la science au XXIe siècle : alternatives et réflexions pour la bibliodiversité

Tous les mois, les BU de l’Université Bordeaux Montaigne envoient à ses abonnés la « newsletter Open Access » qui revient sur les actualités du libre accès du mois écoulé à travers une courte sélection thématisée avec soin par vos bibliothécaires. Pour être certain de la recevoir directement dans votre boîte mail, abonnez-vous ! : http://eepurl.com/bR0O3H

Décembre 2017 : Publier la science au XXIe siècle : alternatives et réflexions pour la bibliodiversité

L’appel de Jussieu [http://jussieucall.org/index-FR.html], cité dans la précédente newsletter [https://bubdxm.wordpress.com/2017/11/20/novembre-2017-tribunes-et-temoignages-sur-lopen-access/] en appelait à la « bibliodiversité » : comprendre ici la nécessité de diversifier les modèles de la publication scientifique. Mais que trouve-t-on derrière cette notion ? Plusieurs actualités du mois écoulé permettent précisément de poursuivre la réflexion…

Lire la suite « Décembre 2017 : Publier la science au XXIe siècle : alternatives et réflexions pour la bibliodiversité »

Puzzle Genius Loci UBM : avec Céline Domengie, (re)construisons ensemble la BU Lettres et Sciences humaines !

Dans un campus universitaire en pleine transformation, Céline Domengie propose jusqu’au 23 décembre une œuvre à construire/découvrir à la BU Lettres et Sciences humaines (2e étage, salle Sud) : un puzzle collaboratif !

Son installation artistique, intégrée au dispositif d’expérimentation artistique Genius Loci UBM, permet à l’artiste de ménager un « espace pour la perception du lieu » et « la rencontre silencieuse ». Au sein de ce dispositif, elle développe plus largement une enquête avec le triple souci :

  • Comment s’immerger dans un espace/temps de chantier ?
  • Comment y créer de la présence et de l’hospitalité ?
  • Comment faire voir le processus de travail au cœur même de ce qui se répète, tout en amenant du hasard ?
BU Lettres et Sciences humaines - par Céline Domengie
BU Lettres et Sciences humaines – par Céline Domengie

L’artiste sera présente à la bibliothèque le vendredi 8 décembre de 11h à 12h et le mercredi 13 décembre de 9h à 12h afin de présenter et discuter de son travail mais, dès à présent, laissons-lui le soin de l’évoquer plus précisément :

Le premier mouvement est d’observer, tout en créant les occasions pour la ou les rencontres. Par une démultiplication de gestes, d’attentions, et de présences – au cœur d’une institution en chantier – naîtront des traces, non des preuves, car seules les traces font rêver écrivait René Char.

Ces traces seront autant de résurgences des expériences menées, elles raconteront de manière sensible la façon dont l’université est habitée par ses usagers – personnels, étudiants, chercheurs, etc. – et elles constitueront le corpus d’une œuvre numérique, l’Atlas Genius Loci UBM, à l’adresse de la communauté universitaire courant 2018.

Céline Domengie en cours d'installation de son œuvre
Céline Domengie en cours d’installation de son œuvre

Ce projet est mené en partenariat avec le Pôle culture de l’Université Bordeaux Montaigne, le laboratoire CLARE (au sein duquel Céline Domengie prépare une thèse de doctorat pour laquelle ce projet artistique constitue le terrain de recherche) et la Bibliothèque Universitaire de Lettres et Sciences humaines.

Toutes les informations sur le projet Campus en commun et l’Agora #1 x Ambassade des communs se tenant le 12 décembre 2017 sont disponibles sur le site de l’Université Bordeaux Montaigne.

Cartes du monde à travers les siècles

« Les géographies, dit le géographe au Petit Prince, sont les livres les plus précieux de tous les livres. Elles ne se démodent jamais. Il est très rare qu’une montagne change de place. Il est très rare qu’un océan se vide de son eau. Nous écrivons des choses éternelles ».

Cependant, si les montagnes et les océans sont toujours à leur place, les cartes géographiques, qui les représentent, changent d’un siècle à l’autre, en fonction des nouvelles découvertes et des nouvelles techniques de la cartographie. Les plus anciennes ont été fabriquées il y a plus de deux milles ans dans l’Empire romain, les plus modernes apparaissent sous forme de pixels sur un écran d’ordinateur. Outre les documents géographiques, les cartes peuvent être des œuvres d’art, des pièces de propagande, des expressions de fierté ou des outils d’endoctrinement.

La bibliothèque de géographie-cartothèque vous propose une exposition des cartes, des livres et des images retraçant l’évolution de la représentation du monde depuis le temps où son centre était placé à Jérusalem et jusqu’au jour où la Terre a été prise en photo depuis l’espace.

The Map Psalter
The Map Psalter (Psalter, with additional hymns and prayers and a medieval world map)

« La Terre des Fils » de Gipi, la post-apocalypse en bandes dessinées

Sur les causes et les motifs qui menèrent à la fin, on aurait pu écrire des chapitres entiers dans les livres d’histoire. Mais après la fin, aucun livre ne fut plus écrit.

On trouve ces quelques mots en introduction et en quatrième de couverture de La Terre des Fils, ce nouvel album de Gipi, iconoclaste auteur italien, également réalisateur et illustrateur pour le quotidien national La Reppublica. Un livre est pourtant au cœur de cette histoire post-apocalyptique plus proche de La Route de Cormac McCarthy que de The Walking Dead : le journal rédigé par le père des deux fils. Pour qui ? Pour quoi ? Sachant qu’il ne leur a jamais appris ni à lire ni à écrire, leur parlant le moins possible du monde d’avant qui ne ferait que les affaiblir et les rendre encore plus fragiles dans ce nouveau monde rude et rustre, où chaque rencontre est un danger mortel potentiel.

Les garçons. Ils ont tué un chien. C’est normal pour nous. Maintenant. Les chats, les chiens, on les tue. On les mange. C’est très bien. Mais moi, là, avec eux… Je devrais faire quoi ? Leur dire qu’avant, les chiens restaient sur les tapis. A côté des divans. Dans des maisons bien chaudes. Sèches. Et qu’au lieu de les manger, on les caressait ? Mais si je le faisais… Je devrais leur dire ce qu’était un tapis, un divan, une maison sèche. Et les caresses…

Que transmettre à ses fils de la douceur et de la beauté d’un monde à jamais disparu quand leur quotidien n’est plus que survie, peur et violence, isolés dans leur maison flottante sur un lac entouré par la mort, redevenue aussi banale qu’au Moyen Age ? C’est tout le dilemme qui ronge ce père, préférant alors stricte discipline et coups de bâton aux souvenirs et caresses pour toute éducation. Jusqu’au jour où lui aussi succombera, plus vite qu’il ne le croit, laissant ses deux adolescents seuls et livrés à eux-mêmes.

Ne pas se fier à cette couverture pas très engageante et à un dessin broussailleux qui tiendrait plus du crayonné que de Photoshop, rarement deux point noirs auront été si expressifs dans les regards.

7e édition du festival Soirées Du Cinéma Russe de Bordeaux

A partir d’aujourd’hui et jusqu’au 4 décembre l’Association Slave de l’Université Bordeaux Montaigne vous invite à la 7e édition du festival Soirées Du Cinéma Russe de Bordeaux.

Le programme propose 33 films de tous les genres, pour tous les goûts et tous les âges. Les séances seront accompagnées de débats, de rencontres avec des artistes et cinéastes. Pour découvrir l’histoire du cinéma russe dans toute sa diversités vous pouvez emprunter les livres sur le cinéma russe à la bibliothèque LE-LEA ainsi que les films des réalisateurs russes à la BU de Lettres et Sciences humaines.

Cinérusse